L'oseille est-elle possible pendant l'allaitement?

Pendant la période d'allaitement, la tâche principale de la jeune mère est de s'occuper du bébé en croissance. Avec un régime bien équilibré, le bébé devrait recevoir les avantages nécessaires du lait maternel. La lactation se poursuit chez les femmes jusqu'à 3 ans à compter de la naissance de l'enfant. C'est-à-dire qu'une femme peut lui fournir tout le nécessaire de son propre lait pendant très longtemps. Cependant, cela ne signifie pas que toute cette période sa composition sera aussi utile que possible. Pour que le lait maternel profite au bébé, le régime de la mère doit être varié et elle-même - en bonne santé. Par conséquent, il est nécessaire d'inclure autant d'aliments différents que possible dans le régime alimentaire.

L'utilisation de l'oseille

Pour les femmes qui allaitent, l'oseille est une source de vitamines et de nutriments. Dans les premiers légumes printaniers, ils contiennent surtout beaucoup. En outre, l'oseille apparaît bien avant que tous les autres fruits et légumes ne mûrissent.

Ce vert indéfinissable a dans sa composition nécessaire pour les femmes:

  • Huiles essentielles et acides - oxaliques, tanniques, pyrogalliques.
  • Vitamines: A, B, C, E, K.
  • Minéraux: calcium, phosphore, magnésium, fer.

Et aussi pour 100 grammes de produit à l'oseille représentent: 0,8 g de fibres, 0, 4 g de graisse, 2, 3 g de protéines végétales.

En raison de sa composition, ces légumes verts précoces aux qualités gustatives prononcées peuvent avoir un effet positif sur:

  • Système circulatoire. Enrichit le sang en fer.
  • Sur le foie. Fournit son soutien dans le travail.
  • Sur le système circulatoire. Renforce les parois des vaisseaux sanguins.
  • Sur la vessie. Soulage l'inflammation.
  • Sur les organes du tube digestif. Il a un effet bénéfique dans tous les sens.

La médecine traditionnelle recommande depuis longtemps ce vert aux femmes souffrant de menstruations douloureuses. Et aussi pour renforcer les défenses de l'organisme et soigner les rhumes. Sur la base de l'oseille, il existe de nombreuses recettes cosmétiques. La consommation régulière d'oseille contribue à la préservation de la jeunesse et à la prévention des processus de cancer dans le corps.

Bouillon oseille est utilisé pour se gargariser avec maux de gorge et la cavité buccale, avec des maladies des gencives. Il a des propriétés hémostatiques, soulage la douleur, soulage l'inflammation. Les docteurs en médecine traditionnelle peuvent recommander des bains à base de celui-ci pour soulager l'inflammation de la vésicule biliaire et de la vessie.

Contre-indications possibles

Cette végétation précoce, extrêmement utile et abordable, apporte des avantages précieux au corps humain. Malgré cela, dans certains cas, manger de l'oseille peut être nocif, voire dangereux.

Sorrel n'est pas recommandé dans de tels cas:

  • avec ulcère gastrique et gastrite;
  • en présence de calculs rénaux;
  • la goutte;
  • une pancréatite;
  • troubles métaboliques.

Certains médecins disent que ce produit ne devrait être utilisé que sous sa forme brute, dans le cadre de salades vitaminées. L'oseille traitée à la chaleur peut provoquer une lithiase urinaire.

Oseille allaitante

Ces verts - juste une panacée pour la carence en vitamines de printemps. Beaucoup de femmes qui allaitent veulent l'utiliser pour cuire une soupe ou des salades originales. En règle générale, l'oseille n'est pas un allergène. Cependant, les pédiatres ne s'entendent pas pour dire qu'il s'agit d'un produit approuvé pour les femmes qui allaitent.

Cependant, si le bébé ne réagit pas négativement à la présence de verdure dans l’alimentation de la mère, pourquoi ne pas diversifier son alimentation en l’enrichissant en vitamines? Pour comprendre si une femme qui allaite devrait manger de l’oseille, il faut essayer de l’injecter par petites portions. Par exemple, manger une petite feuille et observer attentivement pendant la journée la réaction de l'enfant.

Il convient de prêter attention à ces symptômes:

  • comportement agité, larmes fréquentes;
  • changer la consistance des matières fécales;
  • douleur abdominale;
  • toute réaction cutanée;
  • éternuement, toux, tout symptôme caractéristique d'ARVI;
  • gonflement des yeux et leur rougeur, larmoiement.

En présence de l'un des symptômes ci-dessus dans les miettes après avoir mangé une femme dans la nourriture d'oseille, son utilisation ultérieure doit être exclue. S'il n'y a pas de comportement inhabituel chez le bébé, vous pouvez essayer de manger des plats de cette verdure, mais vous devrez aussi observer attentivement l'enfant après la première utilisation complète.

Que peut-on cuisiner d'oseille?

Le plat le plus populaire de cette soupe vert-vert. Mais ce n'est pas le seul plat dans la préparation duquel il peut être utilisé. Avec l'oseille, vous pouvez préparer de nombreuses salades, tartes et soupes printanières délicieuses et saines. La crème sure, qui est souvent utilisée pour la vinaigrette, n’est pas seulement un ingrédient aromatisant, elle neutralise l’acide oxalique. Par conséquent, il est nécessaire de le remplir non seulement avec ce plat, mais également avec des salades. En outre, il complète avantageusement le goût des plats à l'oseille.

Pour tirer le maximum d'avantages de l'oseille, elle doit être fraîche, car certaines des propriétés bénéfiques s'évaporent en cas de dépérissement. Néanmoins, il en reste encore une partie. Ces légumes peuvent être séchés pour l'hiver ou congelés au congélateur. Ainsi, les jeunes auront l’occasion de se gâter avec des plats lors des froides journées d’hiver.

Recette de soupe verte pour les mères allaitantes

Pour préparer une soupe savoureuse et saine, qui bénéficiera non seulement à la mère, mais également au bébé, vous devez prendre les ingrédients suivants:

  • 300 grammes de viande, de veau ou de bœuf;
  • 3 pommes de terre moyennes;
  • environ 250 g d'oseille;
  • 5 œufs moyens;
  • 2,5 litres d'eau;
  • 100 ml de crème sure.

Cuisson:

  1. Viande verser de l'eau froide et cuire à feu doux jusqu'à cuisson.
  2. Rincer les verts avec de l'eau courante et hacher avec un couteau.
  3. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en cubes d'environ 1 cm. Ajoutez-les au bouillon bouillant.
  4. Lorsque les pommes de terre sont prêtes, ajoutez de l'oseille broyée. Faire bouillir pendant 1-2 minutes.
  5. Les œufs à la coque, coupés en cubes et finis dans une assiette avant de servir.
  6. Chaque portion à remplir 1 cuillère à soupe. l crème sure.