Comment enlever le gonflement pendant la grossesse à la maison

Œdème au cours de la grossesse - l'un des principaux problèmes qui accompagnent les neuf mois les plus magiques de la vie d'une femme. En règle générale, le problème se manifeste à la fin du terme, mais il arrive parfois même plus tôt. En général, même si vous n'avez jamais eu d'œdème auparavant et que vous n'en avez aucune idée, cela ne signifie pas qu'ils n'apparaîtront pas pendant la période d'attente de l'enfant. Pourquoi cela se produit-il, ce qui cause des problèmes et comment le vaincre, nous en parlerons aujourd'hui.

Oedème: d'où, comment, pourquoi

La grossesse n’est pas seulement un processus physiologique, elle constitue également un excellent test pour le corps de la femme. En outre, un test très fort et précis de sa force. Tous les problèmes, même les problèmes auparavant imperceptibles dans le système, seront signalés au cours de cette période. En particulier, il est probable qu'il y aura un gonflement. Voyons ce qu'ils sont.

En règle générale, les jambes gonflent pendant la grossesse. En second lieu - les mains, et alors seulement le visage. Il y a des problèmes à peine perceptibles, puis un gonflement prononcé, parfois il est difficile de mettre des chaussures et des vêtements. En ce qui concerne le visage, les traits changent, des poches apparaissent, les poches sous les yeux, le nez avec des "pommes de terre". Tout parle de ce qui suit:

  1. Dans les tissus, il s'accumule et, de plus, le liquide stagne, ce que le corps ne peut pas décharger correctement et à temps.
  2. Dans les systèmes internes, il y a une restructuration sérieuse, dans le cadre de laquelle la régulation des processus métaboliques change également.
  3. Peut-être il y a des problèmes avec le coeur, les reins, ou une réaction allergique se manifeste de cette façon.

Le plus souvent, le gonflement dans une position intéressante - physiologique en raison de déviations de la norme en raison du fait que le corps commence à travailler dans un mode différent. Toutefois, s’ils vous dérangent, ont une évolution prononcée, sont à l’origine d’un inconvénient important, consultez un médecin. N'oubliez pas que l'état de grossesse est non seulement naturel pour une femme, mais qu'il vous teste sérieusement. Par conséquent, dans tous les cas, la décision la plus correcte est de consulter un gynécologue. Et, si toutes les mesures sont prises, votre processus se déroule normalement, alors vous pouvez essayer de vous débarrasser vous-même des œdèmes à la maison. Voici quelques façons.

Nous avons du mal à gonfler pour gagner

Donc, l'endroit le plus problématique est les jambes. Habituellement, tout commence par eux, puis le processus se déplace plus haut, aux mains et au visage. Parfois, cela se produit très rapidement, dans d’autres cas, il est lent et seul un faible pourcentage de femmes chanceuses ne rencontre pas du tout une telle pathologie. En général, ne pas s'alarmer en voyant un gonflement des membres: cela se produit très souvent. Cela est dû, avant tout, aux modifications du métabolisme du sel, ainsi qu’aux défaillances dans la régulation de la sortie du sang.

En outre, considérons un autre détail important: pendant la grossesse, le centre de gravité change. Surtout ces derniers mois. Bien entendu, cela ne peut qu'affecter l'état physiologique dans son ensemble. En général, rien de grave, si ce n'est de se débarrasser du problème, bien sûr, c'est nécessaire.

Ainsi, un gonflement peut se produire sur les jambes, les mains et le visage. Et ils peuvent, et immédiatement sur plusieurs parties du corps énumérés. Traitons chacun d'eux.

Gonflement des pieds
Vous devez d’abord diagnostiquer un problème. C'est facile. Premièrement, le gonflement apparaît visuellement: vous verrez immédiatement que la jambe est gonflée et de plus en plus grosse. Ça a l'air doux. Au toucher aussi, tout en appuyant, il y aura un trou qui disparaîtra lentement. Mais la palpation doit être faible, sinon des ecchymoses peuvent subsister. Normalement, cet œdème apparaît plus près du troisième trimestre. S'ils ont visité la première moitié de la grossesse, vous avez probablement des problèmes cardiaques ou urinaires. Il y a un besoin urgent d'un docteur!

D'autres problèmes peuvent s'ajouter au problème déjà décrit: augmentation de la pression, modifications des analyses d'urine. Parfois, les symptômes évoquent l’apparition d’une pathologie plus grave, la gestose, une affection caractérisée par un gonflement à l’intérieur du corps. Cela nécessite un traitement hospitalier.

Mais si, dans votre cas, il ne s'agit que d'une des manifestations de la grossesse, vous pouvez vous en sortir à la maison. Voici quelques moyens simples:

  1. Parfois, il suffit de se détendre, de laisser le corps se coucher. Dans ce cas, les médecins conseillent de lever les jambes juste au-dessus de la tête afin de normaliser l'écoulement du liquide. Une autre posture confortable est sur le côté.
  2. Buvez un traitement diurétique, un thé au rein souvent assez ordinaire, mais autorisé pour les femmes enceintes.
  3. Réglementez l'utilisation de l'eau et de tout autre liquide. Habituellement, le médecin vous a prescrit le bon régime de boisson.

Si vous êtes enceinte, vous ne devriez pas entreprendre de gros efforts physiques et, au troisième semestre, avec une manifestation évidente de poches, vous ne devriez pas marcher beaucoup. Soyez calme, ne faites pas d'effort, écoutez-vous et écoutez l'enfant en développement, et tout sera en ordre.

Gonflement des mains
Ce n’est pas pour rien que les médecins ne recommandent pas le port de bagues et de bracelets au cours de la seconde moitié de la grossesse. L'enflure des doigts et des mains peut se développer si rapidement qu'il n'est tout simplement pas possible d'enlever les bijoux et que ceux-ci se planteront dans la peau. Par conséquent, il vaut mieux ne pas négliger de tels conseils.

Ainsi, le gonflement des mains, des mains et des doigts pendant la grossesse est également un symptôme très fréquent qui accompagne cet état magique. Se manifeste parfois très rapidement, le gonflement se développe juste sous nos yeux. Caractéristique de la seconde moitié du terme, généralement encore plus vers sa fin. Les raisons sont les mêmes que pour le gonflement des jambes, parfois ces maux sont jumelés. Que se passe-t-il si des problèmes entravent le cours normal de la vie? Eh bien, voyons.

  1. Essayez de diversifier vos activités quotidiennes. Souvent, les femmes travaillant sur un ordinateur ou sur le tricot et d’autres types de travaux d’aiguille sont confrontées au problème. Lorsque l'activité monotone monotone dans les membres, il y a une stagnation du fluide, ce qui provoque un gonflement. Les médecins recommandent de faire de la gymnastique, de pétrir les mains et, en cas de forte maladie, de laisser le petit travail pour plus tard.
  2. Ne pas donner au corps une charge inutile. Grossesse - et est donc un test sérieux, il n’est pas nécessaire de l’aggraver davantage. Par conséquent, il est déconseillé de porter des sacs lourds, pendant longtemps pour lever les mains en l'air. Laissez le corps se reposer, ne le surchargez pas et vous éviterez ainsi l'œdème.

Bien que la maladie soit considérée comme normale pour la grossesse, dans certains cas, elle peut survenir sous une forme très grave. Il est donc préférable de contacter des spécialistes si vous avez la moindre anxiété.

Gonflement du visage
Et enfin, le visage. Cette partie du corps souffre également souvent de poches. Pour les éviter, évitez de sortir par temps chaud, faites un entraînement physique particulier, faites des bains froids et des massages. Ces conseils sont universels. Ils aideront à gonfler n'importe quelle partie du corps. Si la maladie est très préoccupante, buvez un mélange d'abricots secs, de thés diurétiques et de baies d'infanterie.

La grossesse est un bon moment pour attendre le bébé. Malheureusement, elle est souvent accompagnée de problèmes de santé et vous devez être préparé à cela, dans l’intention de devenir mère. Mais neuf mois vont s'écouler et tout se terminera. Tous les problèmes seront oubliés lorsque vous prendrez votre fils ou votre fille dans vos bras.